Bien le bonjour !

 


La mascarade de la récolte des pins maritime, Feuillus abattus et Biodiversité détruite

DE la GESTION SOURNOISE DES CHAMPS DE PINS MARITIME.

 

STOP au MASSACRE des FEUILLUS et de la BIODIVERSITÉ DANS LES CHAMPS de PINS.

 

DANS LE BASSIN VERSANT DU CIRON, l'éradication des feuillus se poursuit discrètement au quotidien. Elle est associée à la récolte des pins.

Les surfaces des feuillus sont de l'ordre d'un 1/2 hectare et plus, mais le cumul, depuis plusieurs années, est vertigineux.

 

Ces parcelles de champs de pins, d'une cinquantaine d'années, ont très souvent grandis avec des feuillus en îlots ou en lisière, du même âge que les pins voire plus vieux. Ces espaces de feuillus sont très peu visibles depuis la trame routière (pas vu, pas pris).

 

Cette pratique de gestion est inadmissible, ces espaces de biodiversité de feuillus sont irrémédiablement perdus, ils seront remplacés par du pin maritime. Personne ne vérifie l'existence et la mort en silence de ces feuillus.

 

Le rouleau compresseur de l'oubli dans la mémoire humaine porte alors la phrase mythique et insupportable clamée par beaucoup de propriétaires forestiers : mais ici, il n'y a que le pin qui pousse !

 

Aujourd'hui ce sont les communes de Bernos-Beaulac, Pujols-sur-Ciron et Saint-Léger-de-Balson,

les entreprises de récolte sont la Forestière Bazadaise et Alliance Forêts Bois.

Soyons lanceurs d'alertes auprès de nos élus pour dénoncer ces pratiques mortifères pour l'avenir de notre paysage et de celui des générations futures.

 


Seule une nouvelle législation sur les Plans Simples de Gestion (PSG du Centre National de la Propriété Forestièredes propriétaires, qui fixent le paysage forestier sur le long terme peut arrêter ces massacres avec l'interdiction des coupes rases, la validation des PSG par les élus communaux, ingénieurs forestiers de l'ONF, écologues forestiers, entités environnementales publiques, SDIS....

Pendant ce temps, le service communication de la plus grande coopérative forestière de France, Alliance Forêt Bois initie notre jeunesse à la plantation de pins (comme des poireaux) dans un terrain propre et labouré.

L'overdose des champs de pins est déjà là !!!

 

N'oublions pas que le Bassin versant du Ciron c'est déjà ça !! 


De Reporterre :

 

 

« La forêt n’a pas besoin de brûler, elle a déjà disparu de nos esprits »

"Nous publions les bonnes feuilles du livre de notre journaliste Gaspard d’Allens « Des forêts en bataille », qui vient de paraître. Il fait le lien entre notre dépossession de la nature et son industrialisation massive."


En Sud-Gironde.

On rase des feuillus encore et encore !

Quelques soient les raisons c'est
ENCORE ET ENCORE INACCEPTABLE ET INTOLÉRABLE.
Encore et encore la Filière Bois valide la machine infernale des coupes rases de feuillus dans le bassin du Ciron pour approvisionner les industriels du bois énergie.

Encore et encore la Filière Bois nous bassine en blablabla sur la biodiversité de la Forêt durable des Landes de Gascogne.

Encore et encore ce sont des espaces boisés diversifiés et de biodiversité faunistique et floristique qui sont détruits irrémédiablement pour les générations futures.

C'EST une SILVA-TERREUR  INACCEPTABLE et MORTIFÈRE.

UNE LUTTE LÉGISLATIVE SANS CONCESSIONS DOIT S'ENGAGER, portée par les Élus et les Citoyens qui sont totalement légitimes pour faire cesser immédiatement ces pratiques écocidaires.
Les coupes rases ont un impact dévastateur sur l’environnement.
Les coupes rases entraînent une augmentation de l’érosion des sols qui affecte la qualité de l ’eau.
Les coupes rases entraînent la diminution de la qualité de l’air, car il y a moins d’arbres pour absorber le dioxyde de carbone.
Les forêts sont des habitats naturels pour de nombreuses espèces animales et végétales.
Les coupes rases entraînent une perte de biodiversité.
Les coupes rases perturbent l’écosystème forestier et augmentent le risque d’incendie.

Les coupes rases affectent l'eau car les arbres jouent un rôle important dans la régulation des cours d’eau. Les racines des arbres absorbent l’eau et la retiennent dans le sol, ce qui réduit les risques d’inondation et assure un approvisionnement en eau constant.

Les coupes rases affectent directement l'air. Les arbres sont les gardiens de notre air en absorbant le CO2.
Les coupes rases libèrent ce carbone stocké, aggravant les émissions de gaz à effet de serre.

Les coupes rases menacent la biodiversité.
Les forêts sont des habitats naturels pour de nombreuses espèces animales et végétales. Elles abritent une multitude de vies. 
Les coupes rases entraînent une perte de biodiversité, les habitats naturels sont détruits. La survie des espèces est menacée.

 Avec l'organisation de débats et de rassemblements citoyens

le COLLECTIF FORÊT VIVANTE SUD-GIRONDE milite depuis deux ans pour une révision des lois forestières (CNPF et PSG), contre les coupes rases de feuillus et pour une forêt diversifiée à couvert continu sur notre territoire.  

 

 Dernièrement le Collectif Forêt Vivante Sud-Gironde, avec l'appui de l'association CANOPÉE , a dénoncé une coupe rase de feuillus sur la commune de Noaillan diligentée par l'entreprise Alliance Forêts-Bois avec un rassemblement de protestation devant l'agence d'Alliance à Bazas.

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/villandraut_33547/en-sud-gironde-ce-collectif-se-bat-contre-les-coupes-rases-de-feuillus_60434983.html

En Sud-Gironde, ce collectif se bat contre les coupes rases de feuillus

Le collectif Forêt Vivante Sud-Gironde a organisé un rassemblement, à Villandraut (Gironde), sur la route d'Uzeste, pour protester contre une nouvelle coupe rase.

Par Gaël Arcuset  Publié le  


 

https://www.sudouest.fr/environnement/foret/ils-manifestent-a-cote-d-une-parcelle-deboisee-en-sud-gironde-une-coupe-rase-fait-autant-de-degats-qu-un-incendie-17704002.php

 

« Une coupe rase fait autant de dégâts qu’un incendie » : ils manifestent à côté d’une parcelle déboisée en Sud-Gironde 

 

 


Coupes rases de feuillus.

De plus en plus de citoyen-nes manifestent contre une politique financière d'éradication des feuillus par des propriétaires forestiers.

En Haute-Garonne à Montbrun-Lauragais.

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/arretez-ce-massacre-des-riverains-font-stopper-la-coupe-de-dizaines-d-arbres-dans-une-foret-classee-2931732.html


 

De ARTE, sur les incendies au Canada

 

Le Canada a connu en 2023 sa pire saison de feux de forêts. 18 millions d’hectares touchés, 6400 incendies, 200 000 personnes évacuées. La sécheresse et les températures trop élevées sont en cause.

 

Au Québec, plus de la moitié des incendies ont sévi dans des forêts trop jeunes pour pouvoir se régénérer sans intervention humaine. Dans cette province canadienne, l’industrie forestière fait vivre des dizaines de milliers de personnes, mais dans ce secteur, l’heure n’est pas encore au changement de stratégie. Il faut d’abord récolter le bois brûlé, le plus rapidement possible. Ces territoires québécois dévastés par le feu, sont souvent des zones de chasses et de pêche de la Première Nation Crie. Ces communautés autochtones voient leurs territoires rognés par les flammes et craignent la remise en cause de leur mode de vie. De nombreux scientifiques expriment leur inquiétude quant à la régénération naturelle de ces forêts brûlées.

 

https://www.youtube.com/watch?v=hsNNx_3Vqao

 

 

De ARTE Ikea, le seigneur des forêts.

 

https://www.youtube.com/watch?v=gKCIZBQKSKo

 

 

De FRANCE 5 la face cachée des forêts françaises

 

https://www.france.tv/france-5/sur-le-front/5707482-la-face-cachee-des-forets-francaises.html

 

 

La sylviculture naturelle à couvert continu

3 sept. 2023

Il s'agit là d'une vidéo tournée le 9 juillet 2022*, lors d'une "conférence" en plein air, en pleine forêt des Landes, conférence diligentée par Éric Castex, gestionnaire forestier.

*4 jours avant le début des grands incendies des forêts de monoculture de pins.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=t7Q0Y6fkIsU

Vous balader en forêt vous expose désormais à une amende 

https://reporterre.net/Vous-balader-en-foret-vous-expose-desormais-a-une-amende